Qu'est ce que l' Aikido ?

    Les articles ci-dessous nécessitent le logiciel Acrobat reader, téléchargeable gratuitement :
http://www.adobe.com/fr/products/acrobat/readstep2.html

Histoire et Présentation de l'Aikido


C'est dans les années 30, que Morihei Ueshiba (O Sensei : le grand maître en Japonais), adepte avancé de nombreux arts martiaux, commença à élaborer,  ce qu'il devait nommer plus tard l' Aikido. Résultat de nombreuses années de recherches et de pratique, l'Aikido est le fruit de l 'évolution de plusieurs arts martiaux traditionnels ( Jujitsu, kenjutsu (sabre), bojutsu (bâton,lance), etc...) auquel se rajoute une forte dimension philosophique indissociable ( Recherche de la paix et de la fraternité, de l'harmonie).

  Selon le fondateur, le but de l'Aikido n'est pas la défaite de l'autre, mais la défaite des tensions négatives qui habitent l'esprit de chacun et empêchent son fonctionnement harmonieux. C'est un art de la non-résistance et de la bienveillance envers les autres.

  Utilisant des techniques martiales, l'Aikido a pour objectif d'améliorer les relations entre les personnes en favorisant le développement harmonieux  de chacun. L'Aikido apporte une évolution par rapport aux arts martiaux traditionnels essentiellement techniques et physiques, en cherchant à désamorcer l'intention agressive de l'adversaire plutôt que de le neutraliser en le blessant. 
La force de l'Aikido ne réside pas dans la puissance musculaire, mais dans la souplesse, la communication, le contrôle de soi et la modestie. L'Aikido n'est pas une discipline de combat, de violence ou de destruction, mais au contraire un moyen d'épanouissement et d'enrichissement physique et spirituel.

  L'Aikido est une discipline accessible à tous, homme, femme et enfant.

  Du point de vue pratique, il s'agit de techniques effectuées souplement et visant  à guider et contrôler l'adversaire. Il y a différentes techniques utilisées : techniques à mains nues debout ou au sol,  techniques au bâton, techniques de concentration et de respiration, travail sur l'énergie. L'apprentissage fait appel à une pratique régulière, qui à tous les niveaux apporte un bien-être accru et favorise l'équilibre entre le corps et l'esprit. Ces techniques sont apprises de façon naturelle et agréable,dans la bonne humeur et à un rythme adapté aux capacités de chaque pratiquant.

Il n'y a aucun esprit de compétition.

  M.Ueshiba désirait que cet art soit un moyen pour l'homme d'évoluer. C'est aussi pour cette raison qu'il envoya quelques uns de ses élèves à travers le monde pour diffuser l'Aikido. La France est le pays où il y a le plus de pratiquants (60000), ¼ sont des femmes, 1/3 des licenciés ont moins de 15 ans.


Techniques en images    ( Site Aikido de Bordeaux)                                                                     

Sur ce site très bien réalisé, beaucoup d'explications et de techniques en images. A voir absolument.

http://aikido.bordeaux.free.fr/index.html
Techniques en images

O Sensei  Morihei Ueshiba 

Cliquez pour agrandir l'image    Maitre Ueshiba est né  le 14 Décembre 1883 à Tanabé au Japon. Pour renforcer sa constitution fragile, son père le pousse à pratiquer le sumo et la natation dès son plus jeune age. C'est un enfant  très intelligent, aussi étudie-t-il le chinois et la religion Bouddhiste avec un prètre Zen et  porte déjà un très grand intérêt à la prière et à la méditation.

    A partir de 1901, il part à Tokyo ou il étudie le Ju-Jutsu et le Ken-Jutsu.

    A 20 ans, il s'engage dans l'armée, et grâce à ses capacités martiales instruit les hommes au combat à la baionnette. Il quitte l'armée en 1906.

    Ueshiba part en 1912 avec sa famille pour la région d'Hokkaido. Il rencontre Maitre Takeda, de l'école Daito de Jujutsu, qui lui enseigne son art.

    En 1919, son père meurt sans qu'il ait eu le temps de le revoir, ce qui l'affecte beaucoup et il passe une longue période en méditation et en prière. Il décide enfin de s'installer avec sa famille à Ayabé, près de Tokyo, auprès d'un grand maitre spirituel de la secte Shinto Omoto Kyo, Onisaboro Deguchi.
    Durant cette période, il ouvre le dojo "Aiki Jujutsu" pour les membres de la secte. Maitre Takeda lui rend souvent visite .Il commence à être connu et élabore ses propres techniques et améliore son art. Ainsi en 1924, il nomme son école  Ueshiba ryu jujutsu afin de se démarquer d'autres écoles de jujutsu.

    En 1924, il accompagne Maitre Degushi en Mongolie. Cette aventure tourne court car les Chinois les font emprisonner et ils ne devront leur salut que grâce à l'intervention du gouvernement japonais.

    De retour au Japon, Morihei Ueshiba continue le perfectionnement de son art, qu'il appelera desormais "Ueshiba Aiki-jutsu". Sa réputation grandit et s'étend à travers tout le Japon. Plusieurs maitres d'arts martiaux viennent le  défier. Même, Jigoro Kano, le fondateur du Judo, avec qui il entretient d'excellentes relations, lui envoie ses meilleurs élèves afin qu'ils étudient ses techniques et son art. Il fait de nombreuses démonstrations dans tout le Japon et  donne des cours à l'académie navale et  à celle de la police militaire. En 1931,il créera le Kobukai, qui est aujourd'hui le lieu central de l'Aikikai.
    Ses techniques et sa philosophie évoluent sans cesse et en 1942, son art martial prend le nom d'Aikido.
    Au début de la guerre au Japon, Maitre Ueshiba s'installe à Iwama près de Tokyo où il ouvre un dojo, le Hombu Dojo.
    A la fin de la guerre , l'armée d'occupation américaine interdit la pratique des arts martiaux et ce n'est qu'en 1948,  qu'est autorisée la reprise de l'enseignement de l'Aikido grâce à son caractère pacifiste.

  C'est son fils Kisshomaru, qui va s'occuper du développement de l'Aikido à travers le monde, où de nombreux disciples directs de Maitre Ueshiba se  rendent dans différents pays, en particulier aux USA et en Europe afin d'y diffuser et développer l'Aikido et son message de Paix.
    Maitre Ueshiba continuera d'enseigner jusqu'à la fin de sa vie dans différents dojos du Japon et poursuivra jusqu'au bout la perfection de son art.

    Il meurt le 26 Avril 1969.

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Morihei_Ueshiba
Diaporama o Sensei Ueshiba
Cliquez pour agrandir l'image

Sensei Michio Hikitsuchi 

Disciple direct du Maitre Ueshiba qui lui attribua le 10e Dan.
Voir sa biographie en lien ci-dessous.


Citations  d' Hikitsuchi Sensei:


"O-sensei nous parlait, mais il ne montrait rien.
Il ne nous apprenait pas les gestes, il ne disait pas, faites comme ceci, ou faites comme cela !"
"C'est avec le ki* qu'il nous apprenait et c'est avec le ki qu'il fallait essayer de saisir ce qu'il voulait nous apprendre."
"La force physique ne compte pas, ce qui compte c'est le ki.Quand ils (ses partenaires) me poussent, je prends leur force, leur ki avec le mien.
Avec notre ki, on prend racine, notre esprit s'enfonce dans la terre comme un grand arbre, et on ne bouge plus."

*ki: voir définition sur  wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Qi_(spiritualité)

"L' Aikido, c'est laisser faire l' énergie. Il faut se laisser pénétrer par ce qui se passe."

"Ne cherchez pas à comprendre, cela viendra tout seul."

"Pratiquer l' Aikido, c'est purifier le corps et l'esprit, les deux en même temps, les deux ne peuvent être séparés."

"Il faut pratiquer avec intensité et concentration."

"Toutes les impuretés du corps et de l'esprit s'en vont avec l'entraînement."


Biographie Hikitsuchi Michio sur Wikipedia
Cliquez pour agrandir l'image

Gérard Blaize

Elève direct d'Hikitsuchi Sensei, Gérard Blaize est le premier français à avoir obtenu le 7e dan de l'Aïkikai de Tokyo


Queques uns de ses  livres  et dvd :


  •   Aïkido : recherche du geste vrai        Sedirep, 1988,
  • Aïkido :des paroles et des écrits du fondateur à la pratique, à compte d'auteur, 1994

  • Aïkido ou l'entraînement de la force attractive, avec Gérard Blaize  Editions Budostore, 2001. DVD

Biographie Gérard Blaize sur Wikipedia

                                                                             

Pratique des armes dans l'Aïkido par G.Blaize


Un article sur l'aikido écrit par gérard Blaize sur la pratique des armes 

Pratique du Bo par G. Blaize

Un article écrit par G. Blaize, paru dans le magazine Energies Hors série sur L'aikido de  Juillet 2008
BlaizeBoJutsu

Katsugenundo  par G. Blaize

Un article écrit par G. Blaize, paru dans le magazine Energies Hors série sur L'aikido de  Juillet 2008
katsugenundoBlaize

Article sur l'Aikido par Maître Tamura


Un autre grand professeur, Maître Tamura, nous parle de l'Aikido.

Hommage à M.Hikitsuchi par G.Blaize + Biographie


Voir aussi l'hommage de G. Blaize à son professeur sur le site de l'Aikido Journal
http://fr.aikidojournal.net/archive/2004/2/content/report/20040918-Gerard_Blaize-Hommage_Michio_Hikitsuchi/

Biographie Hikitsuchi 
Biographie Michio Hikitsuchi

Article Paru dans Elle Septembre 2008

Un article intéressant sur l'aikido dans un célèbre magazine féminin.
Article Elle


vendredi 23 novembre 2018Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSaikido.amaterasu@free.fr